Rien ne sert d’avoir de l’inspiration, encore faut-il la transcender.
Histoire de la marque:

 Le couturier anglais Alexander McQueen lance sa marque en 1995 alors qu’il vient d’être diplômé de la prestigieuse école d’art londonienne Saint Martins. Il se fait remarquer grâce à la collection qu’il présente lors de sa remise de diplômes. La rédactrice de mode Isabelle Blow achète cette collection dans sa totalité, la carrière d’Alexander McQueen est lancée.

Surnommé « l’enfant terrible de la mode », il est le plus jeune créateur à recevoir, en 1996, le titre de British Designer of the Year. La même année, il succède à John Galliano à la tête de la maison de couture française Givenchy. Parallèlement, Alexander McQueen organise des défilés spectacles pour sa propre griffe. Le créateur transforme fréquemment les podiums en piste de danse ou en véritables planches de théâtre où se produisent des comédiens plus que des mannequins.

En mars 2010, Alexander McQueen se donne la mort à l’âge de 40 ans, à quelques jours de la présentation de son défilé. La collection ne défile pas mais est présentée à la presse, c’est un succès. C’est une ancienne collaboratrice du designer, Sarah Burton, qui reprend les rênes de la maison McQueen.

Collection printemps-été 2019:

Pour l’été 2019 les silhouettes avant-gardistes, ornées d’écussons et de logos en patchwork rappellent l’attitude indépendante et irrévérencieuse d’une myriade de contre-cultures jeunesse. Les icônes emblématiques de McQueen, sont comme des lames de rasoir, les têtes de morts et les motifs à fleurs obscurs, côtoient de nouvelles images, incluant des motifs coquillages. La collection se tourne aussi vers un look plus streetwear , qui comprend des teeshirts luxueux et des baskets “oversize” à enfiler.

 

Menu